Le GK Tour

Salut à tous!

Comme je vous le disais dans les articles précédents, tout volontaire GK doit, avant de rejoindre son village, faire le Tour GK.

Qu’est-ce que le Tour GK? Le tour GK consiste en une visite des bidonvilles et des villages GK pour découvrir les problèmes sociaux des Philippines et considérer l’action et l’impact de l’association Gawad Kalinga. C’était la première fois que je me rendais dans un bidonville. C’était assez éprouvant. Nous ne savions pas réellement pas comment nous comporter. Nous nous sentions mal à l’idée de nous « promener » comme ça juste pour « regarder ».

Durant la visite des villages (nous avons pu en voir 2), nous avons eu l’occasion de d’échanger avec les bénéficiaires sur ce que Gawad Kalinga leur avait apporté.

Une rue sur la route du village Bulaklakan

Une rue sur la route du village Bulaklakan

Entrée du village GK Bulaklakan

Entrée du village GK Bulaklakan

Photo avec le responsable GK du village.

Photo avec le responsable GK du village.

Ecole du village Bulaklakan

Ecole du village Bulaklakan

Avant d’avoir intégré les villages, les bénéficiaires vivaient dans des bidonvilles. Ils étaient complètement exclus de la société Philippine, sans aucune perspective d’avenir. Beaucoup avaient perdu leur dignité et n’avait plus aucune estime d’eux-mêmes. Avec les villages GK, ils ont eu accès à un logement, l’eau courante, l’électricité, une activité professionnelle, l’éducation pour les enfants (dans chaque village, des écoles sont construites). Pendant la visite, ils étaient assez fiers ne nous montrer leurs nouvelles conditions de vie et de nous recevoir.

Cependant, vivre dans ces villages ne protège pas de tous les problèmes. En effet, la vie dans les villages GK suscite de la jalousie de la part de ceux qui vivent autour. Cela est surtout vrai pour le village Bulaklakan. Les maisons et les rues colorées (rouge, jaune, bleu, vert…) qui forment le village se trouvent dans un quartier insalubre et grisâtre. On ne peut pas le rater. Dans le village GK Pasacao (dans lequel j’ai passé le mois) le problème était le même.

Au cours d’une sortie lors de la fête de Pasacao où nous étions invités à déjeuner dans de nombreuses maisons,  les membres du village nous ont dit que la seule raison pour laquelle le village GK avait été invité était notre arrivée. En temps normal, ils ne sont pas très bien considérés. Mais l’essentiel pour eux est de vivre dans de meilleures conditions donc ils n’y prêtent pas trop attention.

Je pense que le point qui  gêne le plus les membres des villages Pasacao et Bulkana est de voir des groupes de personnes dont ils faisaient parti avant, auxquels ils étaient intégrés, les rejeter maintenant qu’ils ont changé de statut – du moins maintenant qu’ils ont quitté une habitation  insalubre et de fortune pour un logement en dur, de l’électricité et de recevoir de l’aide de l’extérieur). 

Pourtant, ils ne vivent pas dans la richesse. Beaucoup de jeunes adolescents ne sont pas certains de pouvoir poursuivre leurs études faute de moyens (le système des bourses n’est pas très développé), d’autres ne peuvent pas se payer des soins médicaux. Certaines femmes accouchent dangereusement au village parce que l’hôpital coûte cher… La liste est longue, croyez-moi!

Vous me direz, l’attitude de ceux qui ne bénéficient pas de cette aide est « compréhensible » et humaine. Je veux dire par là que, à la place de ceux qui ne bénéficient pas de l’aide GK, nous nous demanderions pourquoi eux et pas nous? Quand bien même l’aide apportée n’est pas phénoménale, ils auraient aimé bénéficier de cette petite amélioration. La grande différence entre ces deux groupes est que ceux qui vivent dans les villages GK ont retrouvé l’espoir de s’en sortir un jour. Je ne veux pas dire que les autres l’ont perdu mais que les bénéficiaires, voyant leurs conditions s’améliorer, l’ont renforcé.

Voici quelques photos prises dans les villages GK. Par respect, nous n’avons pas pris de photo des bidonvilles.

Deuxième village GK

Deuxième village GK

Intérieur du deuxième village GK

Intérieur du deuxième village GK

Dans le prochain article je vous présenterai le village Pasacao dans lequel nous avons effectué notre mission.

A bientôt.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s