Les Philippines

Les PhillipinesMagandang umaga! Bonjour à toutes et à tous.

Pour ce premier mois de mission qui est aussi ma première expérience en Asie, j’ai choisi d’effectuer une mission humanitaire aux Philippines dans le village GK Pasacao. Je n’avais pas accès à internet pendant la mission donc, maintenant que je me suis bien installée au Vietnam, j’écris ce blog de manière rétrospective.

Le village GK Pasacao se trouve sur Luzon, la même île que Manille, dans la région Bicol, dans la province Camarines Sur, près de Naga.

Pour commencer voici quelques informations générales sur la République des Philippines:

Régime étatique: démocratie parlementaire mise en place selon le modèle américain dont le président est Benigno Aquino III.

Géographie: ce pays est constitué d’un archipel d’environ 7 000 îles et les 11 plus grandes  occupent 90% de la superficie. Les plus importantes îles sont:

  • Luzon au Nord, la plus grande île des Philippines qui abrite Manille, la capitale, et le village Pasacao
  • Les Visayas, au centre qui comprend les îles comme Cébu (très belles plages^^)
  • Palawan à l’Ouest (avis aux amoureux de Koh-Lanta)
  • Mindanao, au sud, la deuxième île par sa superficie.

Economie: Les Philippines font parti des Tigres asiatiques (« nouveaux pays exportateurs) avec la Thaïlande, la Malaisie, l’Indonésie et le Vietnam. La croissance tournerait autour de 7%. L’économie des Philippines est principalement tournée vers l’agriculture (environ 2/3  des Philippins vivent de cela) mais d’autres activités existent comme l’extraction minière, l’industrie légère et le tourisme.

Langues: On compte plus de 160 langues parlées. Chaque groupe d’îles possède sa propre langue (le bicolano dans la région Bicol par exemple) mais à l’échelle national deux langues sont parlées : l’anglais et le tagalog. Ces deux langues constituent les restes de l’occupation espagnole et américaine aux Philippines. Par exemple, en entendant parler les habitants en tagalog ou en bicolano, j’ai reconnu certains mots espagnols comme sabado (samedi) ou domingo (dimanche). Certains enfants du village savaient même compter jusqu’à 10 en espagnol sans réellement savoir d’où cela provenait.

Que prendre pour partir:

  • Un passeport valable au moins 6 mois après la date de retour.
  • Si vous y restez moins de 21 jours, aucun visa n’est requis mais il faut posséder un titre de sortie. Pour un séjour plus long, vous pouvez vous procurer un visa de 59 jours à l’ambassade. Le mien, visa pour une entrée simple, a coûté environ 30 euros.
  • Aucun vaccin n’est exigé, mais il est recommandé de suivre un traitement contre le paludisme. Le plus pratique est de vous rendre dans un centre de vaccination international. Je suis allée à l’Institut Pasteur à Paris, sans rendez-vous. Un conseil, allez-y suffisamment tôt (au moins 1 mois avant le départ) pour être sûr de pouvoir recevoir toutes les vaccinations. Je n’ai eu le temps que d’en faire la moitié. Il ne m’est rien arrivé mais si ça avait été le cas, c’était rapatriement direct.
  • Avant le départ, pensez à changer quelques euros en pesos pour l’arrivée, le temps de prendre ses marques.
  • Un petit carnet pour noter toutes vos expériences, parce que c’est vraiment dépaysant (langue, mode de vie, hébergement, ville, culture…). Vous ne me croyez pas? Soyez patients, vous le lirez plus tard dans ce blog.

Voilà vous êtes enfin parés pour découvrir ce pays aux milles facettes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s